frontpage

Qui peut devenir magistrat ?

Misez sur les acquis de votre expérience pour développer les compétences attendues du métier de magistrat

Professionnel du secteur public ou privé, vérifiez si vous remplissez les conditions de ce concours.

Pour candidater à ce concours de la magistrature réservé aux professionnels, vous devez avoir 35 ans au moins au 1er janvier 2020, être titulaire d’un Bac+4 et justifier d’au moins 7 ans d’activité dans les domaines juridique, administratif, économique ou social, vous qualifiant particulièrement pour exercer des fonctions judiciaires.

Comment savoir si votre expérience est particulièrement qualifiante ?

L’instruction des candidatures s’effectue uniquement après l’inscription au concours, au cas par cas, au vu des pièces justificatives de votre dossier. Elle ne peut être réalisée avant. Elle porte en particulier sur la durée et la nature de vos activités particulièrement qualifiantes. Il n’existe pas de liste des professions ou activités. L’ENM donne un avis sur les candidatures, le ministère de la Justice prend la décision d’autoriser le candidat à concourir. En 2019, l’arrêté d’autorisation à concourir a été publié 3 mois après la clôture des inscriptions et 2 mois avant le début des épreuves.

[ En savoir plus sur la profession des admis 2020 ] [ Je consulte la FAQ ]

Inscrivez-vous en ligne du 5/10 au 6/11/2020 pour le concours complémentaire 2021.

 

Pourquoi devenir magistrat ?

Garant des libertés individuelles et défenseur de l’intérêt général, le magistrat représente l’autorité judiciaire. Ce métier à haute responsabilité, à la fois passionnant et exigeant, nécessite d’importantes capacités intellectuelles et humaines.

Une carrière diversifiée et évolutive

À l’issue de votre formation, vous pourrez accéder aux fonctions de juge ou de substitut du procureur. Dès votre 2e poste, vous pourrez aussi prétendre aux fonctions spécialisées de juge d’instruction, juge de l’application des peines, juges des enfants... Devenir magistrat, c’est faire le choix d’une carrière diversifiée et d’intervenir dans des domaines variés notamment économique, international, carcéral, hospitalier, familial, etc.

Comment se reconvertir dans la magistrature ?

Passer le concours complémentaire

Le prochain concours complémentaire se tiendra en 2021, il ne se déroule pas chaque année. Le nombre de postes offerts varie, il n’est pas encore défini pour la session de 2021. 80 places ont été offertes en 2018 et en 2019.

Le calendrier

Étapes Dates
Date d'inscriptions : 05 octobre au 06 novembre 2020
Épreuves écrites :

29, 30 et 31 mars 2021

Épreuves orales :

Mai - juin 2021 (dates à préciser)

Résultats d’admission : Juin / juillet 2021 (dates à préciser)
Rentrée : Janvier 2022
Prise de poste : Septembre ou novembre 2022

Suivre la formation probatoire

Les lauréats du concours complémentaire de l’ENM suivent une formation de 7 à 9 mois, à l’appréciation du jury, en qualité de stagiaires : un mois d’études à Bordeaux suivi de 2 périodes de stages en juridiction. La formation est rémunérée 1720€ par mois.
L’expérience professionnelle antérieure du futur magistrat peut être prise en compte dans le calcul de cette rémunération.

Découvrir le déroulé de la formation

Stage en juridiction : une ancienne avocate raconte

 

Avocats, juristes, gendarmes ou policiers, greffiers ou directeurs des services de greffe judiciaires, conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation, inspecteurs du travail ou des finances publiques, attachés d’administration ou territoriaux, professeurs… Près de la moitié des élèves magistrats formés à l’ École nationale de la magistrature sont des professionnels des secteurs public ou privé qui font le choix de se reconvertir pour devenir juge ou procureur.

Voir d'autres témoignages